galette-des-rois-1119699_960_720

Depuis le 6 janvier, elle se bouscule dans nos assiettes.

Mais connaissez-vous son histoire ?

Tout d’abord, ne confondez pas la galette des rois de son cousin : le gâteau des rois!

D’après internet, la différence entre ces deux mets serait tout d’abord géographique. La galette serait consommée dans le nord, et le gâteau dans le sud de la France. De plus, la galette correspondrait à ce que nous appelons communément « la frangipane » et le gâteau serait plus ou moins une brioche parfumée à la fleur d’oranger (étant moi-même issue du sud de la France je ne peux qu’être en désaccord avec ce clivage, la frangipane étant bien au-dessus).

La tradition de la galette des rois telle que nous la connaissons tire son origine de l’Antiquité, où un esclave était désigné « roi du jour », pouvait ordonner ce qu’il voulait à son maître etc. A la fin de la journée, il était mis à mort. Ceci permettant aux « maîtres » d’affirmer leur supériorité sur les esclaves.

On préfère notre petite couronne n’est-ce pas ?

 

Le point culture étant terminé, je vous laisse avec une recette (venant de ma maman donc forcément délicieuse) de la frangipane, comme on dit : après l’effort, le réconfort !

Ingrédients :

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée
  • 1 paquet de 125g de poudre d’amandes
  • 75g de sucre en poudre
  • 3 œufs
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 80g de beurre
  • ½ cuillère à café d’extrait d’amandes amères (facultatif) (n’est pas vraiment amère, rehausse juste le gout)
  • 1 fève (clairement l’ingrédient le plus important…)

Préparation :

Mélanger 2 œufs entier et le sucre.

Rajouter la poudre d’amandes, le beurre préalablement ramolli, le sucre vanillé et l’extrait d’amandes amères.

Disposer une première pâte feuilletée dans le fond d’un moule à tarte.

Déposer notre préparation.

Placer la fève dans un bord extérieur de la galette, dans notre préparation.

Recouvrir avec une seconde pâte feuilletée.

Enlever le surplus de pâte feuilletée (avec ce surplus on peut décorer le dessus de notre galette).

Piquer des trous dans notre galette avec un couteau.

Placer 30 minutes au four à 180°.

Dégustez, et enjoy !

 

Culinairement vôtre,

Jeanne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *