sunrise-sunset-car-dawn-dusk-evening-1054974-pxhere.com

L’été est là, et il vous tarde de partir en vacances. Mais pourquoi pas, cette année, découvrir la France d’une manière totalement inédite ? La France – ce pays gastronomique par excellence – saura vous étonner avec ses spécialités culinaires, et à petits prix !

Alors que vous ayez une semaine de libre, seulement vos week-ends, que vous soyez dans une nouvelle ville pour votre stage ou job d’été ou que vous voulez redécouvrir la vôtre, n’hésitez plus, cet article est fait pour vous !

Les Hauts-de-France : 

i91686-welsh-complet

Le welsh

La fricadelle : Spécialitée venue tout droit des Pays-bas, la fricadelle est une saucisse panée, souvent accompagnée de frites.

Les rollmops : C’est un filet de hareng mariné pendant un minimum de trois jours, dans une sauce contenant de l’eau, du vinaigre blanc, du sel, un peu de sucre ou autre agent adoucissant, de l’oignon, du poivre et de la moutarde, et parfois un peu de vin blanc…à vous de tester !

Le welsh : Un morceau de pain, du fromage, du jambon, de la moutarde et de la bière, le tout réuni dans un seul plat, pourquoi hésiter ?

Niveau boisson : avec ses plus de 200 bières, vous trouverez forcément votre bonheur dans le Nord ! Trop de choix ? Essayez donc la Chouffe ou la Jupiler, vous ne pouvez pas vous tromper.

Où manger ? La Brocantine, à Lille, saura vous faire découvrir la cuisine traditionnelle du Nord !

 

La Bretagne : 

2066090

Le kouign-amann

La galette de blé noir : de la classique complète (oeuf-jambon-fromage) à la plus osée (andouillette-escargot), vous trouverez forcément votre bonheur dans une crêperie bretonne.

Le kouign-amann : Cette appellation vient des termes bretons pain-doux et beurre ; rajoutez du sucre et vous avez une idée de ce qui vous attend avec cette pâtisserie tout simplement délicieuse.

Niveau boisson : Pour accompagner vos galettes, rien de tel que du lait ribot, ce fameux lait fermenté. Et pour une boisson plus rafraichissante, le cidre breton ou la Chouchen seront au rendez-vous.

Où manger ? Crêperie Ty Billig à Quimperlé.

La Normandie : 

Tarte_tatin_appletart

 La tarte tatin

La tarte tatin : C’est en fait une tarte aux pommes composée de farine, d’œufs, de crème, de sucre et d’un peu de calvados. Mais petit twist : il faut la retourner pour la déguster ! Accompagnée d’une cuillère de crème fraîche, c’est un délice…

Niveau boisson : le trou normand vous permettra d’enchainer des escalopes normandes ou des tartines de camembert

Où manger ? Les Affiches, à Deauville

Pays de la Loire : 

5957_w420h344c1cx480cy225

Le crémet d’Anjou

La mogette : Originaire de Vendée, la mogette est une recette de haricots blancs qui peut se consommer, par exemple, avec du lapin au cidre ou du jambon de Vendée.

Le crémet d’Anjou : c’est un dessert à base de crème fraiche qui saura vous rafraîchir lors des chaudes journées d’été.

Niveau boisson : La liqueur du Puy du Fou à la poire saura ravir vos papilles. Ne passez pas non plus à côté de l’Anjou, qui se décline en rouge, blanc et rosé.

Où manger ? La Cabane du Pêcheur à Notre-dame-des-Monts

Île de France : niflette-33518_w1000

Les niflettes

La Niflette : Pâtisserie originellement donnée aux orphelins dans la rue, la niflette est une tartelette en pâte feuilletée garnie de crème pâtissière.

Niveau boisson : Le grand Marnier, liqueur alliant cognac et orange, est à tester de toute urgence.

Où manger ?  N’hésitez pas à faire un tour chez Pierre Hermé…vous en sortirez avec votre portefeuille beaucoup moins lourd mais, on vous l’assure, les macarons en valent le coup !

La Nouvelle Aquitaine : 

30459433

       Le magret de canard

Le magret de canard : Si vous êtes des fans inconditionnels de Canard Street, cette région est faite pour vous !

La tourte limousine : Aussi appelée le tourtière, ce plat est une tourte contenant des pommes de terre coupées en lamelles, du petit salé, un peu de crème fraiche, de l’ail, des échalotes et du persil.

Niveau boisson : Le Lillet est un apéritif à base de vin de liqueur rouge ou blanc de la région de Podensac en Gironde

Où manger ? Spatule et Fourchette, à Arette.

 

L’Occitanie :

Bol_d'aligot

L’aligot

L’aligot : ce plat (très consistant) est à base de purée de pommes de terre, de tome fraîche, de crème, de beurre et d’ail.

Le pastis gascon : C’est un gâteau avec une pâte sucrée extrêmement fine repliée en accordéon et arrosée durant la cuisson d’une sauce spécifique.

Niveau boisson : Entre l’armagnac, le marcillac et la madiran, vous saurez trouver votre bonheur.
Où manger ? Le Restaurant, à Toulouse.

Provence-Alpes-Côtes d’Azur : 

37959_w420h344c1cx2376cy1584

Les oreilles d’âne

Les oreilles d’âne : C’est un « gratin » d’épinards sauvages et de lasagnes ou de pâte à crêpes.

Niveau boisson : le génépi, cet alcool obtenu à partir de la plante du même nom, est aujourd’hui surtout utilisée comme digestif en fin de repas.

Où manger ? Le bistronome, à Nice.

Auvergne-Rhône Alpes : 

ravioles-dauphine-32137_w400

Les ravioles du Dauphiné

Les ravioles du Dauphiné : C’est une spécialité constituée de carrés de pâte farcie de fromages et de persil et cuits à l’eau.

Le gratin dauphinois : Ce plat est constitué de pommes de terre, de fromage et de lait. Ce plat est connu en Amérique du Nord, comme « au gratin style potatoes ».

Niveau boisson : la Chartreuse est une liqueur au très haut degré d’alcool (55 ° pour la verte).

Où manger ? Le Book-lard, à Lyon.

Bourgogne-Franche Comté : 

Gâteau_de_ménage_05

Le gâteau de ménage

Les escargots : Servis avec du beurre à l’ail persillé, c’est un plat à gouter…si si, allez, sautez le pas !

Le gâteau de ménage : C’est un dessert fabriqué à base de pâte briochée sucrée riche en beurre.

Niveau boisson : le crémant du Jura est un mousseux issu des cépages poulsard, pinot noir, trousseau, chardonnay et savagnin.

Où manger ? Au Buffon chez Eddy, à Dijon

Grand-Est : 

baeckeoffe_veau

Le Baeckeoffe

Baeckeoffe : C’est un plat traditionnel de la cuisine alsacienne, à base de pommes de terre, de légumes, et d’assortiment de viandes d’agneau, de bœuf et de porc, mariné, puis mijoté à l’étouffée sur plus de 24 heures dans une terrine, avec des épices, et du vin blanc du vignoble d’Alsace.

Baba au rhum : C’est un savarin servi imbibé d’un sirop au rhum.

Niveau boisson : le Nussewin est une liqueur de noix, qui saura vous étonner.

Où manger ? Les Fines Gueules, à Strasbourg

 

Nous espérons que cet avant-goût des plats régionaux français vous aura donné envie de vous aventurer sur les routes à la recherche de nouvelles saveurs… Si c’est le cas, bonne route ! 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *